Ordre sacré et militaire

constantinien de Saint Georges

Délégation de France

Messe de la Fête de l’Exaltation de la Sainte Croix

Comme l'a rappelé Son Éminence le cardinal Martino, Grand Prieur de l'Ordre sacré et militaire constantinien de Saint Georges, la fête de l'Exaltation de la Sainte Croix est, en Orient, comparée à celle de Pâques. 


Elle est liée à la consécration des basiliques constantiniennes construites sur le Golgotha et sur le sépulcre du Christ et au souvenir de la découverte de la Croix de Jésus par Sainte Hélène, mère de l'empereur Constantin, qui, selon la tradition, a eu lieu le 14 septembre 320.


La messe célébrée ce 14 septembre 2020 à Paris, en l'église Saint-Roch, par Monseigneur Thierry Laurent, chapelain de la Délégation française de l'Ordre, était aussi, en quelque sorte, le signal de la rentrée et le "coup d'envoi" des activités spirituelles et caritatives pour la saison 2020-2021.


Après le confinement du premier semestre 2020, après la messe du 24 juin en la fête de Saint Jean le Baptiste, après l'éloignement dû aux vacances estivales, les Chevaliers et les Dames, auxquels s'étaient joints des candidats aux futures investitures, étaient heureux de se rassembler et de prier ensemble au pied de la Croix notre unique Espérance... 

MESSE CAPITULAIRE DE SORTIE

Apres plusieurs mois de confinement, c'est dans une atmosphère recueillie qu'a été célébrée, le 24 juin 2020, notre dernière messe capitulaire avant les congés d’été en présence de Son Altesse Royale la Princesse Béatrice de Bourbon des Deux-Sicile, Grand Préfet de l'Ordre constantinien de Saint Georges.


Durant cette messe a été offert par un membre de la Délégation un magnifique lutrin destiner à compléter notre chapelle.


Cette messe fut l’occasion d’avoir à nos côtés un membre de la Délégation de Monaco en la personne de Son Excellence l’Ambassadeur Marine de Carné de Trécesson, Dame Officier de notre Ordre constantinien. Cela a également été l’occasion pour les impétrants de l’année 2020 de pouvoir partager ce moment et se familiariser avec notre Ordre.


Nous avons également pu admirer l’antependium ainsi que des draps de chœur aux couleurs de notre Ordre qui ont été offerts par différents membres de notre Délégation.


Comme à l’accoutumée, un moment confraternel autour d'un délicieux «buffet dînatoire» a suivi cette messe.

DON DE L'ORDRE CONSTANTINIEN AU MOMENT DU COVID

L’Ordre Constantinien Charity Onlus a fait don d’une contribution de 30.000 euros à l’hôpital “Pugliese Ciaccio” de Catanzaro à cause de l’urgence Covid-19.

 

L’Ordre Constantinien, en effet, a décidé de soutenir un des plus importants hôpitaux de la région à la lumière de l’analyse de la carte de contagion en Calabre avec le taux démographique des habitants de la province.

 

«Chaque euro donné – a déclaré le Prince Charles – sera une lueur d’espoir et une petite goutte de vie qui vaincra cette adversité. Dans l’espoir de pouvoir, à l’avenir, intervenir à nouveau pour soutenir les besoins des sanitaires, j’espère que notre contribution pourra améliorer la fonctionnalité de la structure sur le territoire par rapport aux besoins des citoyens”.

 

“La direction de l’hôpital exprime sa sincère gratitude pour la contribution généreuse et appréciée, la sensibilité démontrée signifie beaucoup pour nous en ce moment difficile et particulier où les hôpitaux sont impliqués dans la lutte contre la propagation du virus COVID-19 et la réduction de sa propagation. Ce sont les gestes qui nous permettent d’avancer et de dire “nous y arriverons”. La contribution mise à disposition par le Prince Charles de Bourbon sera utilisée pour l’acquisition des dispositifs nécessaires à l’activation des lieux de soins intensifs dans cette phase d’urgence” – a dit le Dr Maria Laura Guzzo, Directrice de l’Unité Opérative d’Anesthésie Complexe et de Réanimation de l’Hôpital.

2020 04 08 Message Grand Prieur
460 ko
2020_04_08_Message_Grand_Prieur.pdf

MESSAGE DE SON EMINENCE LE GRAND PRIEUR POUR LES PAQUES 2020

A l'occasion des fêtes de Pâques, Son Eminence le Cardinal Renato Raffaele Martino, Grand Prieur, a rédigé un message pour tous les Chevaliers et toutes les Dames de l’Ordre.

Dons de la Délégation française dans la lutte contre le COVID-19

Pour répondre à l'appel lancé par Son Altesse Royale le prince Charles de Bourbon des Deux-Siciles, grand maître de l’Ordre constantinien de Saint Georges, afin de venir en aide au peuple italien, la Délégation française a apporté sa contribution en faisant un don sur la plateforme ouverte : https://constantinianorder.charity/fr/.


En complément de ce don et compte tenu de l’ampleur du manque de matériel de protection en France, notre Délégation a également fait un don en faveur des Petites Soeurs de la Consolation, du Sacré-Coeur et de la Sainte-Face (Monastère de la Consolation à Draguignan, dans le diocèse de Fréjus-Toulon).


Ces religieuses confectionnent, jour après jour, les masques de protection sanitaire qui font si cruellement défaut au personnel soignant.


Ces deux dons ont vocation à aider les populations touchées par ce virus mais également à protéger l'ensemble du personnel soignant dévoué à sauver des vies humaines.

MESSE CELEBREE EN LA BASILIQUE DU SACRE-COEUR DE MONTMARTRE POUR L'ORDRE DE SAINT MAURICE ET SAINT LAZARE - 2 FEVRIER 2020

Comme chacun sait, la Maison royale des Deux-Siciles et la Maison royale de Savoie se sont alliées au cours de l'histoire.

La princesse Maria-Vittoria de Savoie-Carignan épouse, en 1837 à Naples, le prince Léopold de Bourbon des Deux-Siciles, comte de Syracuse.

Dans l'autre sens, la princesse Lucia de Bourbon des Deux-Siciles épouse, en 1938 à Munich, le prince Eugenio de Savoie-Gênes, duc d'Ancône.


Récemment, des liens chaleureux ont été tissés entre les deux dynasties.

Les princes Charles de Bourbon des Deux-Siciles et Victor-Emmanuel de Savoie, Grands Maîtres de leurs Ordres dynastiques respectifs, se sont ainsi échangés :

- en 1998, les colliers de l'Ordre constantinien de Saint Georges et de l'Ordre de Saint Maurice et Saint Lazare,

- en 2014, ceux de l’Ordre de Saint Janvier et de l'Ordre de la Très Sainte Annonciade.


Dans ce contexte, il était logique et heureux que notre Délégation française de l'Ordre constantinien de Saint Georges entretînt des relations avec la Délégation des Ordres dynastiques de la Maison royale de Savoie en France.

C'est ainsi que, lors de la messe à la mémoire du prince Antoine de Bourbon des Deux-Siciles, le 11 décembre 2019 en notre église capitulaire Saint-Roch à Paris, Monsieur Guy de Chavanne, délégué pour la France des Ordres de Savoie, et son épouse faisaient face, dans le chœur, à Son Altesse Royale le prince Charles de Bourbon des Deux-Siciles, duc de Castro, notre Grand Maître.


Ces relations bilatérales se sont poursuivies le 25 février dernier avec la messe célébrée en la basilique du Sacré-Cœur de Montmartre pour l'Ordre de Saint Maurice et Saint Lazare.

Pour la première fois, une délégation constantinienne était invitée à participer à cette célébration eucharistique. 


Deux Chevaliers et une Dame, en manteau couleur "bleu roi" de notre Ordre constantinien se sont donc joints aux Chevaliers en coule de couleur pourpre de l'Ordre de Saint Maurice et Saint Lazare. 


Cette date du Mardi-Gras 2020, qui précède de façon festive l'entrée en Carême, était célébrée deux jours après la fête du second patron de l'Ordre dynastique de la Maison royale de Savoie : Saint Lazare, dont l'Eglise catholique fait mémoire chaque 23 février.


Lors de la Sainte Messe, une intention de prière fut lue pour les populations éprouvées par l'épidémie de coronavirus qui sévit actuellement, notamment dans le nord de l'Italie. 


Ainsi, dans la prière et l'intercession, l'entente entre les Ordres dynastiques précités se trouvait-elle renforcée à travers une solidarité franco-italienne.

Une solidarité humaine parachevée et transcendée par ce que Notre Sainte Mère l'Eglise nomme la communion des Saints.

SORTIE ORGANISEE POUR LA PAROISSE DE BONDY AU PALAIS-ROYAL

Ils étaient une vingtaine de jeunes filles et jeunes gens de la paroisse du Christ Ressuscité de Bondy (diocèse de Saint-Denis, au nord de Paris), accompagnés de Chevaliers et de Dames de l'Ordre constantinien de Saint Georges, à visiter le Palais-Royal situé en plein cœur de la capitale française.

 

Construit pour le cardinal de Richelieu, ce Palais-Cardinal devint "Royal" lorsque Richelieu le légua à la Couronne de France.


Située face au palais du Louvre, la noble bâtisse, agrémentée d'un vaste jardin, comprenait même, au XVIIe siècle, un opéra ainsi qu'un théâtre où Molière rencontra la mort le 17 février 1673.
Le Palais-Royal abrite aujourd'hui le Conseil d'Etat, le Conseil constitutionnel, le Tribunal des conflits et le Ministère de la culture de la République française. 


Monsieur Camille Pascal, lui-même conseiller d'Etat et, par ailleurs, délégué pour la France de l'Ordre constantinien de Saint Georges, fit ouvrir, ce samedi 25 janvier 2020, les portes de ce palais dont il révéla tous les secrets et - notamment - les passages secrets !


Comme à l'accoutumée, les jeunes paroissiens de Bondy terminèrent la visite par un goûter, partagé dans le jardin des Tuileries.

MESSE IN MEMORIAM ANTOINE DE BOURBON DES DEUX-SICILES

C'est dans une atmosphère recueillie qu'a été célébrée, ce 11 décembre 2019, une messe pour le repos de l'âme du prince Antoine de Bourbon des Deux-Siciles, décédé très exactement un mois plus tôt, le 11 novembre dernier à l'âge de 90 ans. 

 Son Altesse Royale le prince Charles de Bourbon des Deux-Siciles, duc de Castro et chef de la Maison royale, avait tenu à être présent et à unir sa prière à celle des Chevaliers et des Dames de la Délégation française de l'Ordre constantinien de Saint Georges, rassemblés ce soir-là en leur église capitulaire Saint-Roch à Paris.

 L'on notait également, la présence de Monsieur Guy de Chavanne, Délégué pour la France des Ordres dynastiques de la Maison royale de Savoie, et son épouse. Tous deux étaient revêtus, respectivement, de la coule et du manteau de chœur de l'Ordre de Saint Maurice et Saint Lazare. 

Monsieur l'abbé Thierry Laurent, curé de la paroisse et chapelain de la Délégation française de l'Ordre constantinien de Saint Georges, a prononcé une homélie qui invitait l'assistance à une grande profondeur de pensée et une particulière élévation d'âme.

Au moment de l'offertoire, la famille d'un Chevalier de l'Ordre a solennellement offert et remis à la Délégation française un très beau calice et une patène (gravée d'un chrisme), qui furent ceux d'un oncle prêtre rappelé à Dieu.

Dans cette transmission, consacrée par un acte notarié de donation, l'on percevait bien toute la valeur de ce que l'enseignement de Notre Sainte Mère l'Eglise nomme "la communion des Saints"...

Un moment confraternel, autour d'un délicieux "buffet dînatoire", offert par un membre de la Délégation française de l'Ordre, clôturait cette soirée qui, par l'émotion et la chaleur humaine qui la caractérisaient, nous rappelait que nous sommes bien dans ce temps particulier qu'est l'Avent.